Fiche technique Composition florale simple à réaliser : Coupe printanière

Publié le par Marie France

Une coupe printanière à base de branches de cornouiller, de lierre, et de tulipes "perroquet" rouges à utiliser en centre de table ou photophore.



Matériel utilisé :

  • - une jolie coupe en verre
  • - quelques branches de cornouiller jaune
  • - cinq tulipes "perroquet" rouges
  • - deux petites branches de lierre
  • - deux feuilles "squelettes" rouges
  • - un peu d'eau
  • - une bougie






Etape 1 : Le bois du cornouiller est décoratif

Disposez de façon harmonieuse les
branches de cornouiller dans la coupe,en
prenant soin de les placer en rond, les
parties des tiges les plus épaisses dans le
fond, les brindilles, vers le haut.
Le bois du cornouiller est décoratif même
en hiver, il existe en jaune ,rouge, et même noir.
Vous pouvez l’harmoniser en fonction de
la couleur des fleurs.




Etape 2 : Le lierre symbole de fidélité


Intercalez une branche de lierre,
en commençant par le fond et en faisant
le tour de la coupe, en s’assurant que les
feuilles de lierre soient bien visibles.
Le lierre vert foncé apporte du contraste
et donc du relief à la composition.






Etape 3 : L’eau, source de vie

L’eau c’est la vie !
Versez de l’eau dans
la coupe afin de permettre à votre composition de durer plusieurs semaines.
Il faudra changer les fleurs qui se faneront
plus vite que les branches et le lierre.





Etape 4 : La technique de la coupe en biseau

Coupez les tiges des tulipes en biseau
pour permettre à la fleur d’absorber
plus facilement l’eau du vase et donc
de durer plus longtemps.
Il faut savoir que la tulipe continue
de pousser dans le vase.
Par conséquent, il faut en tenir compte,
coupez assez court en laissant
suffisamment d’espace.



Etape 5 : Les fleurs donnent de l’éclat

Répartissez les tulipes dans les rameaux
de cornouiller, en prenant soin de les faire
tremper dans l’eau.
Rajouter un peu d’eau, si nécessaire.
Vous pouvez utiliser d’autres fleurs... 
à tige souple, de préférence.






Etape 6 : Le pied de la coupe doit être garni

Enroulez la deuxième branche de lierre
autour du pied de la coupe et fixez les
extrémités par un nœud et un petit fil
métallique.








Etape 7 : Ultime étape : la touche de finition

Agrémentez l’ensemble, en apportant
une touche de finition : fixez deux feuilles
« squelettes » de même couleur que les
tulipes, sur la branche de lierre.
Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi ajouter quelques perles rouges dans l’eau,
pour rappeler les couleurs des tulipes.




 

Etape 8 : Votre coupe peut devenir un photophore
 

Pour agrémenter le centre de votre table,
(pour un dîner par exemple), ajouter une
grosse bougie posée sur le fond de la coupe.
Le reflet de la lumière de la bougie sur les
fleurs, les branches et le verre, fera un bel
effet et donnera une note d’intimité.







Etape 9 : Sur le même principe...

Autre coupe, autres fleurs, autres bougies...










Etape 10 : Voici une autre composition..

Autre déclinaison sur le même principe
de l’association du lierre qui s’enroule
très naturellement dans la coupe, avec
quelques fleurs très simples (ici ce
sont des hellébores blancs cueillis dans mon jardin), pour un résultat
différent et tout aussi charmant !






Publié dans fiche créative

Commenter cet article

hugodeco 19/02/2010 23:05


ses tres joli !!! bon week end , biz


marie pascale 15/03/2009 19:49

géniales tes fiches techniques! Enfin de l'art floral à portée de tous!
Deux petites questions: je suppose que pour la quantité d'eau c'est juste un fond? La base de la bougie est elle dans l'eau?
Bisous à tous et bonne continuation pour la suite

Marie France 25/04/2009 20:07


oui, juste un fond suffit, et si la base de la bougie est dans l'eau, ce n'est pas gênant.
l'as-tu réalisée?


claudine quarez 15/03/2009 15:21

Félicitations - magnifique
bisous.

Marie France 25/04/2009 20:08



 je vois que tu es toujours une fidèle admiratrice, merci pour tes encouragements, à bientôt!